nom                                      prenom commentaire
'


nom                                    
prenom
commentaire
Envoyez aussi vos commentaires pour participer au débat du jour
Les champs avec l’indice    sont obligatoires
sitedescolleges.com       
c
Fevrier 2014
tout droit reservé
une oeuvre de
Douala - Akwa .... rue Bébey Eyidi
Yaoundé - montée jouvence
Italie
Belgique
SITE DES COLLEGES
la lumière à vos études
Epreuves et corrections
Infos des colleges
cours et supports des cours
Bourse et autres
Accueil Accueil Infos Infos Forum Forum College et lycée College et lycée Epreuves et corrections Epreuves et corrections cours et supports de cours cours et supports de cours Divertissements Divertissements orientation orientation Talents Talents
La victimisation est une dimension importante de l'abus de substances, et plus particulièrement concernant les impacts négatifs sur la vie familiale. Les parents qui ont des problèmes de toxicomanie sont souvent responsables de négligence, de mauvais traitements, d'abus sexuels et/ou physiques envers leurs enfants.Footnote 33 Les données recueillies dans le cadre de l'Enquête nationale sur la jeunesse (American National Youth Survey)Footnote 34 mettent en évidence que les abus physiques dont sont victimes les enfants constituent un puissant prédicteur de problèmes de consommation chez les jeunes adultes. Aussi, ces enfants sont plus à risque de développer une dépendance à l'alcool ou aux drogues.Footnote 35 De 10 à 83 % des enfants victimes d'agressions sexuelles développent une dépendance à l'alcool plus tard dans leur vie.Footnote 36 Selon une étude menée par une équipe de chercheurs provenant du Canada et des États-Unis (Drugs, Alcohol and Violence International), il existe une étroite relation entre l'appartenance à un gang, la possession d'armes à feu et l'usage de drogues chez les jeunes de Toronto et de Montréal. Les résultats ont montré qu'à Montréal, 28,7 % des garçons âgés de 14 à 17 ans ont amené une arme à feu à l'école, le pourcentage correspondant étant de 15,1 % à Toronto. Les décrocheurs qui revendent de la drogue présentent un risque plus élevé d'être impliqués dans des épisodes de violence par arme à feu que les non-décrocheurs
LIRE AUSSI
1 2 4
5
3
6
7
8
9
10
faire un don